Au Brésil, la loi n° 13.410 du 28 décembre 2016, ainsi que la RDC 157 (Resolução da Diretoria Colegiada, Résolution du Conseil d’administration n° 157), donnent à l’industrie pharmaceutique jusqu’en avril 2022 pour mettre en place la traçabilité dans sa chaîne de médicaments prescrits. Ce système doit être connecté à la base de données centrale appelée Sistema Nacional de Controle de Medicamentos (Système national de contrôle des médicaments, SNCM), créée par l’Agência Nacional de Vigilância Sanitária (Agence brésilienne de réglementation de la santé, ANVISA), afin d’offrir une meilleure qualité et sécurité au consommateur final.

La mise en œuvre de la traçabilité passe par la sérialisation et l’agrégation des produits. Cela signifie que les médicaments recevront une identification unique imprimée sur l’emballage, connue sous le nom d’”Identificador Único de Medicamentos” (“Identificateur unique de médicaments”, IUM). L’IUM est composé de :

  • Matrice de données 2D encodée avec le numéro d’article commercial mondial, GTIN.
  • Le code d’enregistrement des médicaments de l’ANVISA
  • Numéro de série
  • Date de péremption
  • ID du lot
CONTACTEZ-NOUS POUR EN SAVOIR PLUS