L’Assemblée des Nations Unies pour l'environnement préconise l’innovation pour résoudre les problèmes différemment


Par Pierre Courtemanche
Stratège en durabilité et chaînes d’approvisionnement, OPTEL

Il est grand temps qu’un effort commun mondial soit déployé afin de trouver des solutions durables pour régler les problèmes environnementaux, sociaux et économiques les plus urgents de notre monde.

Il s’agit de l’appel à l’action majeur lancé lors de la quatrième Assemblée des Nations Unies pour l’environnement, qui a eu lieu du 11 au 15 mars 2019, à Nairobi, au Kenya. Plus de 4 700 chefs d’États, ministres, chefs d’entreprise, officiers séniors de l’ONU et représentants de la société civile étaient rassemblés lors de l’événement pour discuter de « solutions innovantes pour relever les défis environnementaux et assurer une production et consommation durables », soit le thème de l’événement, inhérent au mot‑clic #SolveDifferent.

J’ai eu le privilège d’être un co-modérateur lors d’une discussion avec le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, le chef de l’Agence des Nations Unies pour le commerce et le développement, et le Président du volet africain de Global Network, appuyant les petites et moyennes entreprises relativement à la durabilité. La discussion portait sur le « développement durable et innovateur des affaires dans une période de grands changements technologiques ».

Vous trouverez ci-après un résumé de ma présentation. Veuillez noter qu’il s’agit des points considérés comme les plus pertinents, venant également accentuer la capacité que possède OPTEL à assurer des activités commerciales durables.

Les gens et les entreprises doivent collaborer et construire des plateformes et réseaux numériques mondiaux, dans lesquels les données pourront circuler librement. Les investissements et les avantages en découlant seront ensuite partagés entre chacune des parties prenantes, à partir des petits exploitants jusqu’au client.

Les mégadonnées stimulent maintenant une nouvelle économie dans laquelle les marchés les plus importants ne sont plus la fabrication de produits, mais bien la capture et le traitement des données, augmentant la valeur des données des consommateurs et petits exploitants dans un marché de plusieurs milliards de dollars.

En fait, les données sont devenues tellement précieuses que nous devons maintenant rester sur nos gardes. En effet, il faut s’assurer que la récolte et l’exploration de données ainsi que les technologies émergentes, comme l’intelligence artificielle, soient bénéfiques pour nous tous, peu importe le statut de chacun.

En tant que plus important fournisseur de solutions de traçabilité pour chaîne d’approvisionnement au monde et entreprise certifiée B Corp, OPTEL cherche à tirer parti de l’influence du monde des affaires pour le bien de notre planète. L’entreprise est également la seule qui soit capable de mener à terme l’implantation d’un nouvel écosystème numérique à l’échelle mondiale.

Nous utilisons et concevons des technologies de rupture pour rendre le monde meilleur et nous croyons que la traçabilité intégrale est la solution idéale pour :

  • Connecter toutes les parties prenantes dans une chaîne d’approvisionnement puissante et inclusive
  • Éradiquer la contrefaçon des produits dans toutes les industries
  • Identifier et stopper les instances d’atteinte aux droits de la personne comme le travail forcé et le travail des enfants
  • Augmenter la productivité, contrôler les pertes et favoriser une économie circulaire à l’aide de chaînes d’approvisionnement plus intelligentes
  • Établir des relations de confiance entre les consommateurs et utilisateurs finaux
  • Préconiser l’imputabilité
  • Régler ces problèmes et autres complications à l’échelle internationale, puisque nos technologies peuvent identifier où ces problèmes apparaissent et quelles personnes sont impliquées

Mais la technologie n’est qu’une infime partie de la solution. Nous avons grandement besoin de meilleures règlementations en matière de traçabilité et politiques à l’échelle mondiale afin de protéger les personnes défavorisées et vulnérables, qui sont très souvent les groupes qui stimulent le plus l’économie locale. Le tout illustre parfaitement le fait de penser mondialement et d’agir localement.

Nous possédons la technologie pour créer les conditions essentielles au changement positif. Pour y arriver, nous avons maintenant besoin d’effort commun et de la bonne volonté de toutes les parties prenantes, des ouvriers aux législateurs.

Image source: March 14, 2019. Nairobi Kenya. The 4th United Nations Environment Assembly UNEA 4. © NATALIA MROZ/ UNEP