LES EFFORTS D’OPTEL EN TRAÇABILITÉ POUR RENDRE LES CHAÎNES D’APPROVISIONNEMENT DES MINERAIS SÉCURITAIRES ET DURABLES

Il y a quelques semaines, j’ai assisté au 13ème Forum sur les chaînes d’approvisionnement en minerais responsables de l’OCDE, à Paris, en compagnie de Ken Fallu, Directeur, Développement des affaires, secteur minier. Cet événement annuel était très intéressant pour nous, car il rassemble des piliers de l’industrie venus discuter des façons de mesurer l’impact et d’apporter des changements, opportunités et défis reliés à des minerais spécifiques.

 

Nous en avons appris plus à propos du Guide OCDE sur le devoir de diligence pour les minerais ainsi que les mises à jour dans les politiques et règlementations pour l’approvisionnement responsable. Nous avons trouvé la discussion très pertinente, étant donné les objectifs d’OPTEL dans ce secteur. À l’aide de la plateforme GeoTraceability d’OPTEL, nous cherchons à rendre la chaîne d’approvisionnement des minerais plus transparente et à offrir une visibilité complète sur cette dernière, des matières premières jusqu’à l’utilisateur final, en plus d’augmenter l’engagement des petits exploitants.

 

De plus, nous étions très heureux d’entendre parler des nouvelles lois à venir en 2021 pour les normes d’approvisionnement responsables. J’ai ainsi compris à quel point le rôle que nous jouons est important, en tant qu’entreprise avec un projet de traçabilité concret pour contrôler et gérer les minerais de conflit, et sécuriser les chaînes d’approvisionnement. Prenez l’or, par exemple : Le commerce d’or taxé illégalement, provenant d’une exploitation minière frauduleuse ou de contrebande, est depuis longtemps une source de financement dans l’est de la République démocratique du Congo pour les groupes armés et autres bandits. Il s’agit sans l’ombre d’un doute d’un problème extrêmement grave, créant l’insécurité chez la population et cause de décès et violence.

 

Il est important de susciter une prise de conscience pour ce problème affectant la chaîne d’approvisionnement des minerais et cet événement était une excellente occasion pour le faire, puisqu’OPTEL continuera à collaborer avec des organisations comme le PNUE, l’OCDE et le Forum économique mondial pour maîtriser la situation.

 

Louis Roy